AGS Déménagements

AGS Martinique contribue à la préservation du patrimoine

AGS Martinique s'est vu confier une mission insolite pour laquelle elle a démontré tout son savoir-faire : le déménagement de 450 m3 d'archives entreposées au sein de la bibliothèque universitaire (BU) du campus de Schoelcher.

Posted in: DOM-TOM, Moving Story
Tag(s): , , ,

AGS Martinique s’est vu confier une mission insolite pour laquelle elle a démontré tout son savoir-faire : le déménagement de 450 m3 d’archives entreposées au sein de la bibliothèque universitaire (BU) du campus de Schoelcher. Toute la presse locale couvrait l’évènement car cette mission délicate avait pour but la réouverture de la bibliothèque sous les délais les plus brefs.

C’est de façon totalement fortuite que les autorités de l’université des Antilles ont fait une découverte surprenante: depuis octobre 2011, des centaines de m3 d’archives de la Région Martinique et de l’Institut océanographique Monégasque avaient été entreposées dans la BU du campus de Schœlcher.

L’université a dû prendre des dispositions et fermer la bibliothèque en raison du risque d’incendie posé par le stockage de ces archives papiers dans le sous-sol. En pleine période de révision des examens, cette décision a été mal accueillie par les étudiants de l’établissement.

 

Les enjeux du déménagement: la réouverture de la BU et la sauvegarde de documents.

 

L’objectif numéro un était la réouverture dans les meilleurs délais de la BU, la fermeture étant particulièrement préjudiciable aux étudiants à l’approche des périodes d’examens. Il convenait donc de procéder de toute urgence au retrait de ces archives.

La livraison du nouveau bâtiment entièrement dédié à l’archivage national de la Martinique a dû être anticipée. Avant de pouvoir y entreposer les documents, il a fallu obtenir le feu vert du contrôleur technique ainsi que le certificat de conformité́ de l’édifice.

Fort heureusement, la Collectivité Territoriale de la Martinique (CTM) a pu s’appuyer et compter sur le professionnalisme et le savoir-faire du groupe AGS en matière de déménagement d’archives.

 

Flexibilité et réactivité, le credo d’AGS Martinique

 

Dans l’attente des autorisations pour débuter les opérations, AGS Martinique avait au préalable tout orchestré dans les moindre détails. Daniel Dulymbois, chef d’équipe AGS :

« C’est une commande de dernière minute qui a dû être mise en œuvre, nous nous sommes ajustés ».

AGS Martinique a l’habitude de réaliser ce genre de mission. Pour boucler l’opération dans les meilleurs délais et ne pas pénaliser plus longtemps les étudiants privés de BU, une équipe renforcée d’une dizaine de déménageurs était sur le pied de guerre avec leurs camions et monte-meubles dès 8h30 le 17 mars.

L’équipe d’AGS Martinique a débuté le transfert des archives sous les projecteurs de la presse locale. Huissiers, représentants de la CTM et de l’Université s’étaient rassemblés pour superviser le déplacement des 450m3 de documents.

L’équipe AGS a été de suite confrontée à une difficulté logistique puisque certains documents publics étaient très abîmés. La manœuvre était réellement délicate et a nécessité une organisation quasi militaire de la part de l’équipe AGS :

« Avec le traitement des archives, il n’y a pas d’improvisation » a ajouté Daniel.

L’équipe a réalisé la prestation en 6 jours. Les archives ont été acheminées dans les locaux flambant neufs de la CTM. Elles ont commencé à être classées et indexées et pourront bientôt être à nouveau consultées.

Parmi les archives de l’Institut océanographique de Monaco, des documents d’une grande valeur patrimoniale ont été retrouvés : les résultats des expériences scientifiques accomplies par la fondation Albert Ier. A ce jour, les archives ont été intégralement transférées et la bibliothèque universitaire du campus de Schœlcher a quant à elle ré-ouvert ses portes le 30 mars dernier, au grand soulagement des étudiants.

AGS Martinique qui tient à développer ce savoir-faire, a prévu de réaliser encore 3 gros chantiers d’ici la fin avril :

  • 380 m3 d’archives publiques départementales dans le quartier de Bellevue
  • 220 m3 au siège du Conseil Régional
  • 150 m3 à l’immeuble de l’AFPA, association pour la formation professionnelle des adultes.
Demande de devis