AGS Déménagements

AGS Gambie et AGS Burundi inaugurent des locaux dédiés à l’archivage

AGS étend chaque jour un peu plus sa présence en archivage et gestion documentaire sur le sol africain. Des divisions spécialisées dans les filiales voient le jour un peu partout en Afrique pour répondre au fort besoin en gestion documentaire des institutions et entreprises sur le continent.

Posted in: Afrique, Corporate News
Tag(s): , ,

People at the inauguration of new premises in Gambia and Burundi

AGS étend chaque jour un peu plus sa présence en archivage et gestion documentaire sur le sol africain. Des divisions spécialisées dans les filiales voient le jour un peu partout en Afrique pour répondre au fort besoin en gestion documentaire des institutions et entreprises sur le continent.

En Namibie, au Sénégal et en Afrique du Sud, les dernières pierres viennent d’être posées à de tout nouveaux entrepôts. Il y a quelques semaines, c’est au Burundi et en Gambie que l’on inaugurait les locaux consacrés à cette activité. Le 4 octobre dernier, Samuel Mergui, Directeur de la gestion documentaire à l’international chez AGS, avait fait le déplacement depuis le Cap, pour lancer, aux côtés de Francis Leclet, Directeur d’AGS Déménagement Burundi, l’activité d’archivage et de gestion documentaire.

La cérémonie d’inauguration avait lieu à l’ambassade de France à Bujumbura, en présence de l’ambassadeur de France au Burundi, M. Laurent Delahousse et de nombreux invités, représentants d’entreprises privées et d’organismes publics, notamment du ministère des Affaires Extérieures et du ministère des Finances.

Lors de son discours inaugural, Samuel Mergui a rappelé les enjeux du marché de l’archivage physique et numérique. Ce service permet aux entreprises, non seulement d’externaliser l’entreposage en toute sécurité de milliers de documents, mais également d’assurer la conservation sécurisée des archives par leur numérisation. Enfin, la numérisation patrimoniale fait intervenir des technologies de pointe pour sauvegarder des documents qui possèdent une valeur historique ou contiennent des informations sensibles. AGS noue d’ailleurs d’étroites relations avec les universités africaines pour lesquelles elle développe la gestion documentaire.

L’enjeu de l’archivage physique et numérique réside également dans les opportunités d’emplois que ce marché va générer. AGS initie des formations dans les pays où elle développe cette activité afin d’embaucher sur place du personnel compétent. C’est l’objectif fixé au Burundi, tout comme en Gambie, où l’équipe d’AGS inaugurait le jour suivant, le 5 octobre, son entrepôt dédié à l’archivage.

ags-gambia-burundi
Cheikh Tidiane Sy, directeur du développement archivage en Afrique de l’Ouest, était présent à Banjul pour célébrer ce lancement. A ses côtés, Martial Chazeaud, directeur d’AGS Déménagement Gambie, et Emefa Djakpo, nouvelle archiviste récemment embauchée, ont présenté l’activité aux invités, ainsi que le nouvel entrepôt d’une capacité de 8540 conteneurs, soit près de 35000 boîtes d’archives. Equipé de systèmes de sécurité (caméras, détecteurs d’incendie, fermeture électronique) comme tous les entrepôts d’AGS, celui-ci sera en plus pourvu d’une installation photovoltaïque afin de faire face aux coupures d’électricité. Nous souhaitons aux équipes du Burundi et de Gambie beaucoup de succès dans leur nouvelle activité.

Demande de devis