• fr
  • en
AGS Déménagements

Le guide complet pour les Européens désirant s’installer au Royaume-Uni après le Brexit

Le Royaume-Uni est une destination populaire pour les Européens à la recherche de meilleures opportunités d'emploi, d'une éducation supérieure et d'une culture dynamique. Cependant, depuis que le Royaume-Uni a quitté l'Union européenne le 31 janvier 2020, les règles et réglementations ont changé pour les citoyens européens désirant s'installer au Royaume-Uni. Ce guide vous donne les informations dont vous avez besoin pour déménager dans les îles britanniques après le Brexit.

Posted in: Corporate News
Tag(s):
Published Date: 09 juin 2023


 

 
 

1. Vérifiez les conditions d’obtention de votre visa

Depuis le Brexit, les citoyens européens n’ont plus le droit automatique de vivre et de travailler au Royaume-Uni. En effet, les citoyens de l’UE, de l’EEE et de la Suisse ont désormais besoin d’un visa pour les séjours de plus de six mois. Pour déterminer l’éligibilité au visa, le gouvernement britannique a mis en place un nouveau système à points. Ce système est conçu pour attirer des travailleurs qualifiés au Royaume-Uni et donne la priorité à ceux qui peuvent contribuer à l’économie. Le type de visa dont vous avez besoin dépendra donc de votre situation, notamment de la raison pour laquelle vous vous installez au Royaume-Uni, de votre âge et de vos qualifications.

Si vous souhaitez vivre et travailler au Royaume-Uni, le visa le plus approprié est le visa de travailleur qualifié. Pour en bénéficier, vous devez recevoir une offre d’emploi d’un employeur britannique pour un poste figurant sur la liste des professions éligibles établie par le gouvernement. Vous devez également remplir un certain nombre de conditions, incluant un seuil de salaire minimum, la maîtrise de l’anglais et la capacité de démontrer vos compétences et vos qualifications.

Si vous souhaitez étudier au Royaume-Uni, vous aurez besoin d’un visa d’étudiant. Pour obtenir ce visa, vous devez avoir reçu une offre d’un établissement d’enseignement britannique, disposer des fonds suffisants pour subvenir à vos besoins pendant vos études et apporter la preuve que vous maîtrisez l’anglais.

Si vous avez une autre raison de vous installer au Royaume-Uni, par exemple pour créer une entreprise ou rejoindre votre famille, d’autres catégories de visas existent. Il s’agit notamment du visa « Innovator » pour les entrepreneurs, du visa « Family » pour rejoindre les membres de sa famille et du visa « Youth Mobility Scheme » pour les jeunes âgés de 18 à 30 ans qui souhaitent travailler et voyager au Royaume-Uni pendant une période maximale de deux ans.

En plus de répondre aux exigences spécifiques de la catégorie de visa concernée, vous devrez fournir tous les documents requis pour cette catégorie et payer des frais. La procédure de demande exacte dépendra donc de votre situation et de la catégorie de visa que vous demandez.

Consultez le site web du gouvernement britannique pour obtenir des informations actualisées sur les visas.

 

2. Obtenir un numéro de sécurité sociale

Moving to UK post-Brexit

Si vous envisagez de travailler ou d’étudier pendant votre séjour au Royaume-Uni, il est essentiel d’obtenir un numéro de sécurité sociale (NIN). Il s’agit d’un identifiant unique utilisé pour suivre vos impôts, vos cotisations à la sécurité sociale et votre éligibilité à certains avantages et services, tels que le National Health Service (NHS) et la pension d’État.

La sécurité sociale est payée par les citoyens et résidents britanniques âgés de plus de 16 ans, qui gagnent plus de 242 £ par semaine en tant que salarié, ou qui sont indépendants et réalisent un bénéfice de plus de 11 908 £ par an (2023). Pour obtenir un NIN, vous devrez faire une demande en ligne ou par téléphone. Certains documents seront exigés dans le cadre de votre demande, tels que :

  • une preuve d’identité : passeport, carte nationale d’identité ou permis de conduire
  • un justificatif de domicile : facture d’électricité, relevé bancaire ou taxe d’habitation
  • une preuve que vous êtes autorisé à travailler ou à étudier au Royaume-Uni : un visa ou un permis de travail.
  • Une fois la procédure de demande terminée, vous devriez recevoir votre NIN dans un délai de 3 à 6 semaines. Votre NIN vous sera envoyé par la poste, assurez-vous donc que l’adresse que vous fournissez est correcte et à jour.

 

3. S’inscrire auprès du National Health Service

Register with UK's National Health Service

Le Royaume-Uni dispose d’un système de soins de santé financé par l’État, connu sous le nom de National Health Service (NHS). Si vous vivez et travaillez au Royaume-Uni, vous devrez vous inscrire auprès du NHS pour avoir accès aux services de santé. Pour vous inscrire, vous pouvez vous adresser à n’importe quel médecin généraliste (GP). Vous trouverez le médecin le plus proche de chez vous sur le site web du NHS.

Lors de votre inscription, il vous sera demandé de fournir une pièce d’identité et une preuve de votre résidence au Royaume-Uni (passeport ou permis de conduire britannique), ainsi qu’une facture d’électricité ou un relevé de compte bancaire récent. Il est également possible que vous deviez fournir une preuve de votre statut d’immigrant.

Une fois inscrit, vous aurez accès à une série de services de santé, notamment des consultations gratuites avec des médecins et des infirmières, des médicaments sur ordonnance et des soins d’urgence. Il est important de noter que certains services du NHS peuvent être payants, comme les ordonnances et les soins dentaires. Les citoyens européens peuvent envisager de souscrire à une assurance maladie complémentaire pour couvrir la totalité leurs frais de santé.

 

4. Ouvrir un compte bancaire

Open a bank account in UK

L’ouverture d’un compte bancaire au Royaume-Uni est le moyen le plus pratique de recevoir votre salaire, de payer vos factures et de gérer vos finances. Pour en ouvrir un, vous devrez fournir une pièce d’identité, ainsi qu’ une preuve de votre résidence au Royaume-Uni. Certaines banques exigent également une preuve de votre statut professionnel et de votre droit de vivre et de travailler au Royaume-Uni. Quelques banques offrent la possibilité de faire la demande d’ouverture en ligne, d’autres vous demanderont de vous rendre en personne dans une agence.

Les demandes mettent plusieurs jours à être approuvées, il faut donc être patient ! Les cinq plus grandes banques du Royaume-Uni sont HSBC Holdings, Lloyds Banking Group, Royal Bank of Scotland Group, Barclays et Standard Chartered.

 

5. Trouver un logement

Find accommodation in UK

Avant de vous lancer dans la recherche d’un logement, choisissez l’endroit où vous aimeriez vivre et le type de logement que vous préfériez. Vérifiez si ce choix est réaliste par rapport à votre budget et à votre mode de vie. Plusieurs sites web et applications de recherche immobilière sont disponibles pour vous aider à prendre une décision, notamment Rightmove, Zoopla et SpareRoom.

Comme dans tous les pays, le marché locatif britannique est variable. Certaines villes et certaines régions sont plus chères, et vous aurez peut-être plus de mal à trouver un logement qui vous plaise à un prix acceptable. Les réglementations en matière de location changent également en fonction de l’endroit où vous vous trouvez ; veuillez donc les étudier attentivement avant de prendre une décision définitive.

Si vous louez un logement, vous devrez probablement fournir les preuves de vos revenus et de votre statut professionnel, ainsi que des références de votre employeur ou de votre ancien propriétaire.

Si vous achetez un bien immobilier, familiarisez-vous avec le processus d’achat et assurez-vous de connaître tous les coûts associés à l’achat. Au Royaume-Uni, ces coûts comprennent les droits de timbre, les frais juridiques et les frais d’enregistrement au cadastre.

Les coûts peuvent varier en fonction de la valeur et de l’emplacement du bien, ainsi que de l’organisme de prêt que vous choisissez. Pour obtenir des informations précises sur un bien, il est préférable de consulter des professionnels, tels qu’un avocat, un géomètre et un conseiller en prêts immobilier.

 

6. Trouver un emploi

Securing a job in UK

Pour travailler au Royaume-Uni en tant que citoyen européen, vous devrez trouver un emploi avec un salaire suffisamment élevé pour atteindre le seuil minimum requis pour obtenir un visa de travail britannique. Votre employeur britannique devra également vous parrainer pour que vous puissiez travailler dans le pays. Il vous attribuera un certificat de parrainage (CoS), un numéro de référence unique dont vous aurez besoin pour votre demande de visa de travail.

Il existe de nombreux sites web de recherche d’emploi, tels que Indeed, Reed et Monster. Vous pouvez également vous adresser aux agences de recrutement, participer à des salons de l’emploi et nouer des contacts avec des personnes travaillant dans votre secteur d’activité.

Le marché du travail britannique peut être compétitif et trouver un emploi peut prendre du temps ; n’abandonnez pas si vous ne réussissez pas tout de suite. Continuez à postuler, à vous constituer un réseau et à développer vos compétences et votre expérience.

 

7. Gérez votre argent

Le coût de la vie au Royaume-Uni peut être élevé, en particulier dans les grandes villes comme Londres. Mais comment se compare-t-il par rapport à l’Europe ?

Le logement

La principale dépense de la vie courante au Royaume-Uni, est le logement. Et comme partout ailleurs, le prix à payer varie en fonction de la taille du logement et de son emplacement. Pour vous donner une idée, voici les loyers moyens pour des appartements de différentes tailles au Royaume-Uni (2023) :

  • Appartement (1 chambre) en centre-ville – 900 £
  • Appartement (1 chambre) en dehors du centre-ville – 600 £
  • Appartement (3 chambres) en centre-ville – 1600 £
  • Appartement (3 chambres) en dehors du centre – 1100 £

Il est important de noter que ces chiffres ne s’appliquent pas à Londres, où le loyer moyen d’un appartement d’une chambre est d’environ 1700 £ par mois (2023).

Les transports

Londres possède l’un des réseaux de transports publics les plus étendus au monde, comprenant le métro, le métro aérien, les bus et les trains. Le prix d’un aller simple dans la zone de transport londonienne varie entre 2,40 £ et 4,90 £ selon le mode de transport, tandis qu’un abonnement mensuel coûte environ 65,75 £ (2023).

Posséder une voiture est une option, mais beaucoup moins courant à Londres que dans d’autres parties du Royaume-Uni. Compte tenu des nombreuses options de transport, de la pénurie des places de stationnement disponibles et de l’introduction de péages urbains pour réduire la congestion, de nombreux Londoniens ne voient tout simplement pas l’intérêt de posséder une voiture.

Services publics (mensuels)

Le montant des frais de chauffage, d’électricité et d’eau dépend de l’emplacement et de la taille de votre logement. Vous pouvez vous attendre à payer un peu plus qu’ailleurs, car les prix du gaz et de l’électricité au Royaume-Uni sont historiquement plus élevés que la moyenne européenne. Selon Numbeo, la facture mensuelle moyenne pour un appartement de 85 m2 au Royaume-Uni s’élève à environ 200 £.

La nourriture

La nourriture est relativement abordable au Royaume-Uni. Le pays dispose d’une grande variété de supermarchés et de magasins locaux, ce qui vous offre de nombreuses options. Un repas moyen dans un restaurant bon marché coûte environ 15 £, tandis qu’une pinte de bière vous reviendra à environ 3 £. À ces prix-là, il n’est pas étonnant que la culture des pubs soit bien vivante.

Bien que le Royaume-Uni soit une destination coûteuse, les déductions fiscales et les seuils salariaux contribuent à soutenir sa population d’expatriés. Veillez néanmoins à bien calculer vos frais de subsistance pour éviter les mauvaises surprises.

 

8. La recherche d’une école

Finding schools in UK

Si vous envisagez de vous installer au Royaume-Uni avec vos enfants, il est important de savoir que, bien que les systèmes scolaires du Royaume-Uni et de l’UE présentent de nombreuses similitudes, il existe aussi quelques différences majeures.

L’enseignement est obligatoire pour les enfants âgés de cinq à seize ans et le système scolaire britannique est divisé en deux phases : l’enseignement primaire et l’enseignement secondaire. L’enseignement primaire commence à l’âge de cinq ans. À l’âge de 11 ans, les enfants passent dans l’enseignement secondaire, qu’ils poursuivent jusqu’à l’âge de 16 ou 18 ans, selon qu’ils s’inscrivent en sixième année ou à l’université.

Le système éducatif britannique suit un programme national qui définit les matières obligatoires enseignées dans les écoles. Celles-ci incluent l’anglais, les mathématiques, les sciences, l’histoire, la géographie, l’art, le design et la technologie, la musique, l’éducation physique et les langues étrangères.

Il existe trois principaux types d’écoles au  Royaume-Uni : les écoles publiques, les écoles indépendantes et les académies.

Les écoles publiques

Les écoles publiques sont financées par le gouvernement et leur accès est gratuit. Elles comprennent à la fois des écoles primaires et secondaires.  Au sein des écoles secondaires, il existe également des établissements d’enseignement supérieur (de 16 à 18 ans) qui proposent des qualifications de type A-level.

Chaque école a sa propre zone de recrutement, c’est-à-dire une zone géographique prédéfinie à partir de laquelle elle accepte les demandes d’inscription. Le fait d’habiter dans la zone de recrutement de l’école de votre enfant ne garantit pas qu’il y sera inscrit, mais cela augmente considérablement ses chances.

Les écoles indépendantes

Les écoles indépendantes sont financées par le secteur privé et sont donc payantes. Pour les nouveaux arrivants, elles sont souvent appelées « écoles publiques », ce qui peut prêter à confusion. En effet, contrairement aux écoles publiques, elles sont ouvertes à tous les étudiants, quel que soit leur lieu de résidence. Les écoles indépendantes offrent une approche plus personnalisée de l’éducation. Elles vont de l’école primaire à l’établissement d’enseignement supérieur.

Les académies

Les académies sont financées par des fonds publics mais sont indépendantes du contrôle des autorités locales. Elles disposent d’une plus grande liberté en termes de programme scolaire et peuvent fixer leurs propres dates et horaires d’enseignement.

Il est normal de se sentir un peu dépassé au moment de choisir une école, mais soyez assuré que vos enfants recevront au Royaume-Uni une éducation de qualité qui les préparera à réussir où qu’ils soient dans le monde.

 

9 Conseils sociaux

Le stéréotype du thé est vrai

Les Britanniques adorent le thé. En fait, le thé (également appelé « cuppa » ou « brew ») est de loin la boisson la plus populaire au Royaume-Uni, avec plus de cent millions de tasses consommées chaque jour.

Fumer à l’extérieur

Si vous fumez, assurez-vous de fumer à l’extérieur. Au Royaume-Uni, il est interdit de fumer dans les lieux publics tels que les restaurants, les magasins, les bars et les gares.

Au Royaume-Uni, les pantalons sont des sous-vêtements

D’un point de vue plus britannique, au Royaume-Uni, le mot « pants » signifie sous-vêtements et on utilise le mot « trousers » pour parler de pantalons.

Conduire à gauche

Veillez à rouler à gauche lorsque vous conduisez au Royaume-Uni. Si quelqu’un vous fait signe alors que vous êtes au volant, il se peut que vous soyez du mauvais côté de la route.

 

Vous envisagez de déménager au Royaume-Uni ? Laissez les Déménageurs AGS s’occuper de votre déménagement en toute tranquillité. Votre nouvelle aventure vous attend – faisons-la ensemble !

Obtenez votre devis de déménagement gratuit

Demande de devis